PROCÉDURE DE RECRUTEMENT

Afin d’atteindre un niveau supérieur en qualité de prestation par rapport à nos concurrents, nous suivons une procédure précise dans le but d’optimiser nos recherches et concentrer nos efforts sur les candidatures à fort potentiels.

TRI DES CANDIDATURES

Pour ce faire, dans un premier temps, après avoir déterminé notre besoin en recrutement et exploiter les différentes sources de candidatures, nous opérons à un premier tri, dit tri des candidatures reçues. Pour ce faire, nous utilisons un support pour effectuer l’analyse des CV reçus. Ce document permet de faire l’inventaire des informations collectées et une première sélection.

Le traitement des candidatures se fait uniquement par mail dans un souci lié à notre fonctionnement de communication future entre l’entreprise et les salariés. Notamment l’envoi par mail des plannings d’interventions hebdomadaires ou la validation des déclarations d’heures.

Suite au tri, une réponse par mail sera adressée aux candidatures non retenues indiquant la nature du refus et on enverra de la même manière le dossier candidature à nous retourner aux candidatures retenues.

ETUDE DES DOSSIERS DE CANDIDATURE

Nous procédons ensuite à l’étude des dossiers de candidature avec l’utilisation du support d’analyse des dossiers de candidatures. Un deuxième tri s’opère, et à nouveau une réponse par mail indiquant le refus pour les candidatures non retenues et cette fois, un appel téléphonique du candidat pour les candidatures retenues.

Nous procédons donc à un entretien téléphonique de pré-recrutement, si le candidat est disponible immédiatement, l’entretien est réalisé. Dans le cas contraire, un rendez-vous est fixé.

Un point d’étape avec un document récapitulatif de recrutement en cours peut être réalisé à des fins statistiques.

ENTRETIEN TÉLÉPHONIQUE

L’entretien téléphonique est une première prise de contact avec les candidats, qui permet de se faire une première impression. Il permet d’analyser rapidement le rapport à la communication et d’évaluer avec lucidité la pertinence de son argumentaire.

Si le candidat se montre clair, audible et surtout motivé, alors nous lui indiquons que nous l’inviterons à un entretien et qu’il recevra une convocation par mail.

Une fois les entretiens téléphoniques réalisés, il nous faut compléter le support d’analyse des dossiers candidatures afin de pouvoir à nouveau opérer un tri des candidatures. Les candidatures non-retenues recevront un mail indiquant la nature du refus, et les candidatures retenues recevront un mail les invitant à un entretien physique.

PREMIÈRE RENCONTRE

Lors de cette première rencontre, nous avons à notre disposition plusieurs supports d’entretien de pré-recrutement selon l’offre de candidature. Nous commençons par nous présenter, notre identité et notre fonction au sein de l’entreprise, nous rappelons le titre de la fonction pour laquelle on recrute et précisons l’activité. Ensuite, il faut gérer l’entretien à l’aide du support d’entretien, le laisser parler de son expérience, de son cursus pour évaluer ses compétences et ses motivations.

A la fin de cet entretien, nous opérons à un rappel de l’activité de l’établissement, la raison du recrutement envisagé, nos attentes sur la relation que l’on souhaite établir avec la personne que l’on recrute, les contraintes liées à ce poste et nous lui demandons s’il a bien compris. Dans ce cas, nous terminons en invitant le candidat à poser les questions qui lui viennent à l’esprit, ce qui nous permet d’observer les sujets qui ont retenu son attention et/ou sa motivation.

RÉPONSE A LA CANDIDATURE

Les candidatures non retenues recevront alors un mail indiquant le motif du refus. Pour les profils retenus, une confirmation avec deux solutions, d’une part l’évaluation en milieu de travail préalable au recrutement avec des tests à mettre en place sur 1, 2 ou 3 jours selon l’option choisie et une fiche d’évaluation à compléter qui permettra de déterminer le niveau et le manque de connaissance du candidat.

Et d’autre part, la mise en place d’une préparation opérationnelle à l’emploi (POE) afin qu’ils suivent un des programmes de formation, en interne avec un de nos formateurs, ou en externe chez le franchiseur pour assurer le niveau du candidat avant embauche.

La mise en place de ces options délivre à l’employeur un délai légal maximum de deux mois de rétractation avant embauche et permet donc que le candidat soit formé et apte à respecter notre charte qualité avant d’exercer.

PRÉPARATION DE L’EMBAUCHE

Ensuite on passe à l’étape suivante, la préparation de l’embauche, qui commence par l’élaboration de son dossier. Pour ce faire, nous transmettons au salarié, une liste pour lui indiquer les documents qu’il doit fournir pour son dossier.

Une fois les documents retournés, nous vérifions la présence de l’ensemble des éléments demandés à l’aide du support « vérification des documents de recrutement ». Ce document nous permet de recouper l’ensemble des tâches impératives à l’embauche. Notamment, l’établissement de la déclaration préalable à l’embauche (DPAE ou DUE) à envoyer par internet, de prendre le rendez-vous lors du 1er jour de travail du salarié à la médecine du travail pour la visite d’embauche, d’inscrire le nouvel embauché dans le registre du personnel, de transmettre les informations liées au salarié au cabinet comptable pour la paie et de créer la fiche salarié globale dans le logiciel métier XIMI.

Il faut ensuite informer le salarié, une explication de la rémunération, expliquer les avantages à adhérer à la culture d’entreprise, expliquer le fonctionnement et expliquer le contrat de travail. Derrière ces explications, nous lui remettons le pack intervenant et le livret d’accueil sécurité qui comprennent tous les éléments nécessaires pour le démarrage d’activité.

LA PREMIÈRE INTERVENTION CHEZ LE CLIENT

Toujours en ayant l’objectif d’assurer notre qualité de prestation, nous allons vérifier la qualité de la première intervention chez chaque client, et aussi nous planifions un suivi qualité échelonné périodiquement. La première intervention débute par un rendez-vous de présentation de l’intervenant, par le référent au client, on transmet alors les informations clients sur le carnet de liaison, afin de garder un trace écrite des actions et indications à mener lors des interventions programmées.

Le rendez-vous de présentation permet aussi le premier contact du client avec son intervenant, qui je le rappelle est attitré afin d’assurer un climat de confiance, de créer un échange privilégié sans rentrer dans la vie privée.

La vérification périodique de la qualité des interventions chez chaque client sera faite au bout d’une semaine, de trois semaines et tous les trimestres en dehors de toutes actions de qualification ou reprise de qualification. Il y aura donc 6 suivis qualité faits sur la première année et 4 la seconde année.

SUIVI QUALITÉ DE L’INTERVENANT

Afin de pouvoir évaluer et suivre l’évolution de chaque intervenant, nous procéderons à la notation à l’aide du support « suivi qualité ». Nous pourrons utiliser ces résultats du suivi qualité et la notation afin de récompenser les intervenants par des primes ou des chèques cadeaux.

Toujours dans le but d’assurer la qualité de prestations, nous motiverons les intervenants à la culture d’entreprise par des primes mécénat ou primes de parrainage avec une rémunération conditionnée.

Et pour terminer, dans un souci de suivi continu de formation, nous assurerons un entretien annuel d’évaluation pour recenser les éventuels besoins en formation, avec pour objectifs de mettre en place les actions de formation de salariés de l’entreprise en cohérence avec la stratégie et les projets de développement RH de l’entreprise.